websights Mener la transformation centrée sur l'employé dans les services RH - TrustBuilder

Vous cherchez inwebo.com? Vous êtes au bon endroit ! Pour en savoir plus, lisez notre article de blog

Rejoignez-nous aux Assises de la cybersécurité à Monaco - Stand #117 -du 11 au14 octobre

Mener la transformation centrée sur l'employé dans les services de ressources humaines

Les services de ressources humaines sont de plus en plus numérisés. Les fournisseurs traditionnels de services de paie doivent ajouter d'autres services liés aux ressources humaines et destinés aux employés. La technologie des ressources humaines en général et l'identité et Access Management (IAM) en particulier, jouent un rôle clé pour faciliter et accélérer cette révolution copernicienne.

Modèle de maturité numérique

Chaque société de services RH se numérise, mais toutes n'avancent pas au même rythme. TrustBuilder a développé un modèle de maturité numérique dont les différentes étapes reflètent la phase de numérisation dans laquelle se trouve chaque entreprise.

Développeurs numériques

Il y a quelques années, les sociétés de services RH envoyaient encore les fiches de paie aux employés par courrier postal. Au cours des dix dernières années, ces processus ont été numérisés et la plupart des prestataires mettent désormais ces documents officiels à disposition sur un portail, accessible sur le web ou à partir d'un appareil mobile, ainsi que d'autres informations liées aux ressources humaines pour les employés et les employeurs.

Experts en expérience

Les utilisateurs finaux des services RH attendent de leur portail RH le même niveau de commodité que celui des boutiques en ligne ou des applications bancaires. C'est pourquoi les Experience Experts investissent dans la centralité de l'employé et l'expérience de l'utilisateur. Ils permettront aux employés d'utiliser l'identité de leur choix pour accéder aux applications telles que les demandes de congés, les rapports de temps... Une fois connectés, les employés peuvent utiliser l'authentification unique pour accéder aux différentes applications. L'IAM sécurisera toutes les connexions nécessaires aux applications dorsales qui contiennent les informations demandées par l'utilisateur.

Entreprises connectées

Les entreprises connectées ne se contentent pas d'offrir à leurs clients un accès à leurs propres applications. Elles permettent à des logiciels de tiers de s'interfacer avec leurs applications, par exemple les systèmes d'enregistrement du temps et les logiciels de gestion des dépenses. Grâce à cette intégration, elles permettent à d'autres organisations d'ajouter ces applications à leur portefeuille de services. Les utilisateurs finaux de cette organisation ne peuvent utiliser les applications qu'après s'être dûment authentifiés.

Extensions de l'écosystème

En ajoutant des services tiers à leurs propres applications et en les transformant en applications HRTech, les sociétés de services RH deviennent un guichet unique pour leurs clients. Tout comme les banques de détail construisent des écosystèmes numériques pour répondre à tous les besoins financiers de leurs clients, les prestataires de services RH peuvent se positionner comme la source unique lorsqu'il s'agit de questions liées aux RH et de tout ce qui a trait à l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Le fait d'être un guichet unique attirera davantage de clients et les fidélisera. Exemples d'applications intégrées : services pour les chèques-repas, les notes de frais, les solutions de mobilité,...

Monétisation des maîtres

Le modèle financier des sociétés de services RH est en train de changer. La possibilité de réaliser une marge sur les produits tiers proposés dans le cadre d'un écosystème de services est une considération bienvenue pour ces organisations. Les courtiers en services RH peuvent devenir revendeurs d'applications tierces ou les regrouper avec d'autres services et vendre l'ensemble à un prix élevé. L'application d'un modèle "as-a-service" garantit à ces courtiers en services RH une source de revenus récurrente.     

Identifier les obstacles

À chaque étape de la maturité numérique, d'autres niveaux de sécurité s'appliquent, des besoins supplémentaires doivent être satisfaits - même des besoins qui ne sont pas résolus par l'IAM traditionnel - et différents obstacles peuvent empêcher les organisations de passer au niveau suivant. L'évaluation de la maturité de TrustBuilder fournit aux entreprises des informations sur ces facteurs de blocage et des conseils sur les mesures à prendre pour passer à la phase suivante. L'évaluation de la maturité est une bonne base pour un plan d'action qui comprend à la fois des étapes commerciales et techniques.

Les services de ressources humaines, sous l'effet de l'évolution technique et sociétale

Bien que l'industrie des services RH n'ait pas été l'un des premiers secteurs à subir la transformation numérique, elle a fait de grands progrès au cours des dernières années. Ces changements sont motivés à la fois par des facteurs technologiques et sociétaux.

Améliorer l'expérience des clients

Traditionnellement, le client du service RH était le responsable RH des organisations. Aujourd'hui, l'employé occupe une place centrale. Ces utilisateurs finaux veulent accéder aux informations et aux documents quels que soient le lieu, l'heure ou l'appareil et veulent prendre le contrôle de leur propre carrière. Les entreprises de services RH doivent donc adopter une stratégie multicanal, en ouvrant les systèmes existants aux applications web et mobiles.

Nombre croissant d'utilisateurs

Les applications RH ne sont pas seulement utilisées par les responsables des ressources humaines et les employés, mais aussi par un nombre croissant de parties externes, par exemple les cabinets comptables avec lesquels les entreprises travaillent, les agences de recrutement ou les auditeurs externes. Tous ces utilisateurs ont besoin d'un accès rapide et sécurisé aux données et aux ressources. Pour ce faire, il faut combiner une sécurité rigoureuse et une ouverture à différentes options d'identification et d'authentification.

Protection de la vie privée

Les applications HRTech donnent accès à certaines des informations les plus confidentielles sur les personnes : niveau de salaire, avantages sociaux, données personnelles,... Il va sans dire que ces données doivent être correctement protégées. D'où la nécessité de renforcer l'authentification des clients, par exemple en utilisant l'authentification multifactorielle (MFA). SD Worx, leader européen des services RH, utilise TrustBuilder Mobile Authenticator pour combiner une authentification forte du client avec une facilité d'utilisation ultime.

Changer d'option d'emploi

Les entreprises ne travaillent plus avec des employés à temps plein qui leur sont fidèles tout au long de leur carrière. Les organisations modernes emploient un large éventail de contractants externes, d'agents indépendants et de personnel à temps partiel. Une personne peut être connue de différents systèmes HRTech sous différentes casquettes : indépendant, employé à temps partiel,... Cette personne a besoin d'accéder à ses informations en utilisant différentes identités.

Devenir un courtier en services RH

Les systèmes HRTech étant de plus en plus centrés sur les employés, ils doivent répondre aux différents besoins de ces derniers. Par exemple, en offrant des services de mobilité en combinaison avec le remboursement des frais lorsqu'une personne voyage pour le compte de l'entreprise. Les plans de revenus flexibles (FIP) gagnent en popularité, car ils permettent aux employés de combiner plusieurs avantages sociaux. Les sociétés de services RH ne peuvent pas créer toutes ces applications elles-mêmes. Au lieu de cela, elles se connectent de manière sécurisée et transparente avec des tiers spécialisés dans des domaines spécifiques.

La recherche de l'efficacité

La concurrence s'intensifie sur le marché des services RH et les modèles de revenus traditionnels sont mis sous pression. HRTech doit être plus rapide que la concurrence et réduire les coûts internes. Les systèmes maison conçus à cet effet se sont avérés nécessiter une maintenance coûteuse et manquer de flexibilité par rapport aux logiciels de type "as-a-service". Aujourd'hui, les entreprises ne construisent plus leur propre pile de logiciels, mais achètent des composants standard à des sociétés spécialisées, par exemple des fournisseurs de solutions IAM.

TrustBuilder favorise la numérisation dans le secteur des services de ressources humaines

En tant qu'acteur européen majeur de l'IAM, TrustBuilder est particulièrement bien placé pour aider les courtiers en services RH à passer d'un simple moteur de paie à un point central d'intelligence et d'applications pour tout employé.

L'IAM est la clé de la centralité de l'employé

Le travailleur moderne assume un certain nombre de rôles différents : employé à temps partiel, fondateur d'une petite entreprise parallèle, consultant indépendant, membre du conseil d'administration de différentes entreprises. Les systèmes HRTech modernes ne peuvent plus être basés sur un numéro d'employé unique, car une personne peut avoir différents numéros d'employés dans différentes entreprises. Ils requièrent désormais un autre type d'identifiant. C'est pourquoi l'IAM est la clé de voûte de la centralisation des employés.

Attributs dérivés pour une sécurité optimale

Dans le cas de données sensibles telles que les dossiers du personnel, l'accès ne peut pas être donné à n'importe qui. Il existe des règles strictes concernant les personnes autorisées à consulter ou à modifier les données. L'autorisation via TrustBuilder fonctionne avec le contrôle d'accès basé sur les attributs (ABAC), mais nous allons également au-delà : TrustBuilder travaille également avec des attributs dérivés, vérifiant les sources faisant autorité telles que les sources gouvernementales pour une sécurité supplémentaire. En tant que leader européen de l'IAM, TrustBuilder offre des connexions à une multitude de sources et d'outils externes grâce à notre support in-build pour les fournisseurs d'identité sociale tels que Trulius, itsme, iDIN, e-Herkenning, France Connect et bien d'autres.

Catalogue de services pour créer rapidement des écosystèmes

Lorsqu'elles créent des places de marché de services, les organisations ne peuvent pas s'embarrasser de créer elles-mêmes toutes les connexions. La programmation d'API pour relier les applications et leur maintenance est à la fois longue et coûteuse. Le catalogue de services de TrustBuilder offre une connectivité facile aux fournisseurs d'identité (IdP) et à une large gamme d'applications. Nos clients peuvent déployer de nouveaux IdP et de nouvelles applications rapidement, de manière fiable et sécurisée. Le catalogue de services étant fourni en tant que service, les mises à jour et les modifications se font automatiquement.

TrustBuilder cache la complexité et la rigidité des systèmes existants

La plupart des sociétés de services RH s'appuient traditionnellement sur des applications informatiques patrimoniales, souvent sur des ordinateurs centraux qui excellent dans le calcul des salaires. TrustBuilder aide à débloquer ces systèmes existants en masquant la complexité et en établissant la connexion entre les nouveaux canaux axés sur les employés et la couche d'application qui se trouve au-dessus des systèmes existants. Lorsque de nouveaux canaux sont ajoutés, TrustBuilder se charge des traductions entre les systèmes disparates. De plus, TrustBuilder peut également concevoir les flux de travail adéquats pour que les différents systèmes internes fonctionnent ensemble en toute sécurité.

L'avenir en perspective

Les évolutions décrites ci-dessus ne sont que les points de départ de la future transition des services RH. IAM continuera à jouer un rôle clé dans le soutien de ces évolutions.

Vers une PSD2 pour les services RH ?

Les entreprises de services financiers ont été contraintes d'ouvrir leurs données à d'autres entreprises par des réglementations telles que la DSP2. Maintenant que de nombreux travailleurs ne sont plus employés par une seule entreprise, un libre échange de données entre différentes applications HRTech peut être une bonne idée. Il est donc d'autant plus important de pouvoir compter sur un système IAM solide, capable de gérer la sécurité de ces échanges.

Outils RH indépendants de l'employeur

Dans le cadre de cette même évolution, les futures applications HRTech se concentreront davantage sur le travailleur individuel que sur l'entreprise ou les entreprises pour lesquelles il travaille. En ce sens, elles évolueront pour devenir l'application centrale que la population active utilisera pour gérer toutes les questions liées au travail, tout comme l'application bancaire est en train de devenir le centre de gravité de tout ce qui touche à la finance. 

Les évolutions décrites ci-dessus ne sont que les points de départ de la future transition des services RH. L'IAM continuera à jouer un rôle clé dans le soutien de ces évolutions.